Recommander

Sélection

lalettrevolee  @  yahoo.fr

W3C

  • Flux RSS des articles

Recherche

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Archives

Vendredi 27 octobre 2006 5 27 /10 /Oct /2006 07:39
Mark Bernstein a rédigé 10 tips on writing the living web. La liste est bien faite et en la lisant j'ai retrouvé pas mal de questions que je m'étais déja posée à propos de ce blog, qu'en faire, comment etc..., avec des réponses intéressantes.

Dand le but unique d'attirer ici des lecteurs francophones peu désireux de lire l'intégralité de la VO, je résume en traduisant et commentant les dix conseils de ce sage :

1. Il faut écrire pour une raison

A ne pas prendre au pied de la lettre : il ne s'agit pas d'avoir une cause à défendre, mais d'écrire sur des choses auxquelles on tient. C'est peut être pour cela aussi que le blog est une manière d'auto-analyse. Mais je m'éloigne. Il ponctue son paragraphe par cette bonne injonction : "écrivez pour vous ; vous êtes à vous même votre lecteur le plus important". Voilà pourquoi j'aime lire le blog qui pourrait être caricaturé comme le plus égotiste, ou plat, de la planète : il me parle aussi de moi.
Autre corollaire (on se croirait dans l'Ethique, avec ses scolies. fin de la minute prout-prout) : ne jamais écrire quelque chose que l'on sait faux. Imaginez que votre mère peut être en train de lire votre site dit-il.

2. Il faut écrire souvent

Pour garder la forme, et par correction pour les lecteurs qui viennent sur votre site de temps à temps et s'attendent à trouver du neuf (avec les fils RSS c'est peut-être un peu différent maintenant).

Si par contre vous êtes empêché d'écrire pendant un moment, dites pourquoi.

Gardez une réserve de sujets sur un carnet, des brouillons etc... (je fais ça mais certains billets se déprécient vite. Les notes de lecture en revanche sont quasi intemporelles).

3. Il faut écrire court

Il faut éviter d'avoir un site encombré de boutons dans tous les sens, qui écrasent le texte. Le texte lui même doit être digeste, court, concis. (J'ajoute que si on fait long, un peu de gras, quelques sauts de ligne, voire une version PDF, doivent pouvoir raccrocher le lecteur).

4. Il faut se faire des amis

Il faut lire les autres blogs / sites / même des vrais livres en papier, et renvoyer aux bons auteurs en rendant à chacun ses mérites. Rencontrez des auteurs en vrai et sympathisez.

Dans mon cas, je suis à peu près ces conseils à l'écrit, j'essaie de citer les bons auteurs dont je m'inspire, mais j'avais quand même fait assez fort dans le genre potache (désolé au rédacteur de l'intro de Lieu commun, je m'étais lâché mais j'en ris encore...). Et en plus je ne vais pas au Paris carnet, République des blogs etc... Plus tard.

5. Il faut se faire de bons ennemis

Tout en ignorant les trolls (les polémistes par principe unique), une bonne polémique pas trop mesquine excite l'attention des lecteurs. L'idéal est d'avoir un contradicteur régulier avec qui l'on peut engager de bons débats de haut niveau (pour moi c'est lui, mais il n'a pas de vrai blog).
Dans ce genre de débats, l'essentiel est de savoir en sortir : jusqu'où ne pas aller (épuisement des arguments, attaques personnelles...), conclure en résumant les positions des uns et des autres. A terme, convertir ses ennemis en amis.

6. Ayez le sens du récit

Votre site est une histoire. Pensez à le ponctuer, d'anniversaires, d'annonces d'événements à venir, de retours en arrière qui lui donneront de la profondeur. Ne pas devenir monomaniaque : avoir un sujet c'est bien, mais variez alors le ton, agacé, amusé, ironique... Changer de sujet c'est aussi bien.

7. Parlez clair

Si vous vous êtes forgé une convivtion, exprimez la clairement. Si vous n'êtes pas sûr, attendez avant de plonger et demandez vous pourquoi choisir un sujet que vous ne maîtrisez pas.

Pour autant, soyez indulgent envers ceux qui sont dans l'erreur (les gentils bourreaux, au moyen-âge, étouffaient leurs victimes avant de les brûler, pensez à cet exemple de charité chrétienne).

8. Soyez sexy(e)

Si votre site / blog / récit est un peu personnel, vous devrez y mettre des choses gênantes sur vous, des confidences, récits intimes etc... (un modèle)

C'est indéniablement un plus pour le lecteur, ça rend attachant (désolé pour les miens, la lettre volée est plutôt pudique !)

9. Utilisez vos archives

Pour profiter de votre expérience, liez vers vos anciens billets. Facilitez l'accès à votre site avec des catégories compréhensibles, sans changer les adresses de pages etc...

10. Restez zen !

Pas grave de faire quelques coquilles, imprécisions etc...Ne vous tracassez pas de votre audience, elle saura vous trouver si vous écrivez avec conviction sur des choses qui comptent.

Etablissez un rythme pour écrire, et si vous en devenez prisonnier, faites une pause, changez de sujet, de style mais ne laissez pas tout tomber d'un coup (welcome back Pikipoki, Jules).

Bon voilà. J'ajouterai un onzième commandement : faites des listes de "10 conseils pour..." paraît que ça attire plein de liens ! je vous dirai !



Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Publié dans : Blogosphère
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés