30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 22:37

Trouvé sur le blog de Jean-Jacques Rosa, qui signale régulièrement des articles sur la crise de l'euro. 

Des économistes se sont amusés à mesurer le degré d'hétérogénéité de diverses zones économiques, à partir d'une centaine d'indicateurs collectés par le World Economic Forum.

Ils ont donc mesuré l'hétérogénéité des caractéristiques des économies de marché de l'Amérique latine, du Commonwealth, des états du Golfe, de l'empire ottoman dans ses frontières de 1800, des tigres asiatiques, de l'ensemble des pays au nord du cinquième parallèle, de l'ensemble des pays dont la lettre commence par M et enfin, de la zone euro.

La zone euro est bien, comme vous l'auriez deviné, la plus hétéroclite de toutes.

Bonne chance donc aux "eurobonds" et à la gouvernance européenne rénovée pour faire de tout cela une zone monétaire optimale.

 

emu.png

Article complet : The Atlantic

Partager cet article

Published by Edgar - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Tietie007 05/06/2012


Il est clair que certains pays n'avaient pas les économies pour supporter une monnaie forte comme l'euro. L'UE a mis la charette avant les boeufs.

Paracoua 17/06/2012


La zone euro est très hétérogène, c'est un fait, mais je me méfie un peu de ce genre de statistiques. Peut-on avoir plus de précision sur les critères utilisés? Et la liste complète des
pays commençant par M (Madagascar, Mali, Malte, Maroc, Mauritanie, Malaisie, Mexique, Micronésie, Mozambique, Myanmar... A-t-on inclus Monaco?)

edgar 17/06/2012


paracoua : tout d'abord c'est plus une boutade qu'une étude. néanmoins, pour les critères voyez le site du world economic forum.


de toute façon, avec ou sans cette statistique, la zone euro montre chaque jour son ratage fondamental.